Image des deux adolescentes du documentaire

Adolescentes, documentaire de Sébastien Lifshitz, est mon dernier coup de cœur en salle. Il se peut que, comme moi, vous n’ayez pas pour habitude d’aller voir des documentaires au cinéma. Laissez ce film bouleversant vous faire changer d’avis.

Sans doute venait il de voir Boyhood (Richard Linklater, 2014) au cinéma, lorsque Sébastien Lifshitz décide de lancer un casting à Brive-la-Gaillarde en 2014. C’est Emma et Anaïs qui sont alors retenues. Deux jeunes filles de 13 ans qui n’ont sans doute aucune idée de ce qu’elles s’apprêtent à vivre. En effet, pendant 5 ans, une petite équipe de tournage va suivre leur quotidien d’adolescentes dans les moindres détails : les cours, les discussions entre amis, les disputes avec les parents, les premiers amours et premières angoisses. Il est question de 2 jours de tournage par mois.

Ce rythme peut sembler calme, mais Sébastien Lifshitz se retrouve avec plus de 500 heures de rushs à démêler à la fin de ces 5 années. Malgré un certain degré d’intrusion qui doit être certainement déroutant, le film transpire de pudeur, de naturel et de simplicité. Cela n’empêche pas le réalisateur de travailler ses images avec une grande précision. Il est même difficile de croire que les moments d’intimité soient parfaitement authentiques, au vu de la beauté des plans qui semblent avoir été travaillés et préparés longuement.

Au-delà de cela, Adolescentes prend une ampleur documentaire inattendue, une ampleur Historique, au fur et à mesure que le film avance. En effet, la vie de ces jeunes femmes est naturellement mise en lumière avec l’Histoire contemporaine. On assiste ainsi aux débats qu’on pu susciter les attentats en 2015, que ce soit à l’école ou à la maison. On participe à la minute de silence effectuée dans le hall du lycée. On compare les réactions face aux élections présidentielles de 2017 dans les deux familles. Pour la génération née autour des années 2000, le film est extrêmement troublant car il nous fait réaliser que notre adolescence a finalement été bien plus universelle qu’il n’y parait.

Adolescentes est encore dans quelques salles de cinéma, alors foncez le voir avant qu’il ne soit déprogrammé !


Salomé GOHIER

Salut ! Je suis étudiante en L3 Arts du Spectacle parcours cinéma à Caen et passionnée de cinéma, de musique et d'arts de manière générale. J'ai intégré YOUR MAGAZINE dans l'optique de pouvoir partager sur ces sujets.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *