Alors que notre confinement est rythmé par une vie décousue, Agnes Obel nous offre quelques douceurs en provenance de Brooklyn.

credit photo : Alex Bruel Flagstad

A travers une captation live de son titre « Won’t You Call Me » extrait de son dernier album Myopia, Agnes Obel fige le temps et les secondes. A travers cette performance live d’une saveur exquise, l’artiste ferme nos yeux et nous rend complètement aveugle. Seul sa voix angélique et le son des instruments nous guident. Le tout est si merveilleux que les 4 minutes et 58 secondes nous semblent si courtes. On voudrait que cela ne s’arrête pas.

Cette version live est à délecter sans aucunes retenues.

Un live à vivre, si le temps nous le permet le 21 juillet prochain à la Scène Musicale (Boulogne-Billancourt).


Stanley TORVIC

Directeur de la Rédaction Pop Runs

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *