A quelques jours de la 35ème édition des Victoires de la Musique, la rédaction de YOUR MAGAZINE vous invite à rencontrer à travers une série d’interviews, les artistes révélés cette année.

Pour cette troisième interview sur le chemin des Victoires, la rédaction part à la rencontre de Suzane. Artiste découverte sous le titre “L’Insatisfait”. La chanteuse dans sa combinaison bleue détient une énergie inépuisable quand il s’agit de faire le show. A 28 ans, elle connaît sa première nomination “Révélation Scène” aux Victoires ! Et elle compte bien mettre le feu à la Seine musicale.

Quelle a été votre réaction à l’annonce de votre nomination aux Victoires de la Musique ?

J’étais dans un van qui me menait à Brest. C’était ma 121ème date de l’année quand mon producteur Chad Boccara m’a annoncée cette nomination par téléphone ! Je suis restée bloquée sur un « oh lala », j’étais très heureuse et en même temps très impressionnée ! J’ai pensé tout de suite que c’était un immense privilège de pouvoir m’exprimer sur la scène des Victoires de la Musique ! 

Qu’est-ce que cette nomination représente pour vous à ce stade de votre carrière?

Après avoir ouvert le rideau sur ma musique et mon univers avec le clip « L’insatisfait » j’ai eu la chance de monter très vite sur scène et de gagner la confiance des programmateurs ! Je me souviens de cet article de Sourdoreille qui me mettait en haut du podium des artistes les plus programmés. C’est une chance incroyable d’avoir pu débuter ma carrière en arrivant par la scène et aujourd’hui cette nomination c’est un peu le clou du spectacle, je suis très heureuse que ce soit cette catégorie qui m’accueille! 

Nous allons découvrir une soirée forte en musique ! L’ensemble des artistes ont la possibilité de performer sur scène, qu’avez-vous prévu pour cette soirée ?

Quand j’ai su que je faisais partie de la catégorie “Révélation Scène”, évidemment j’ai pensé tout de suite à ce que j’avais envie de raconter sur le plateau des Victoires ! C’est un privilège immense de pouvoir s’exprimer lors de cette cérémonie. J’ai alors fait le choix d’un titre qui englobe toutes mes facettes : l’écriture, la danse, la musique et surtout un message qui me porte et que je porterai jusqu’au public ce jour-là ! 

Jouer aux victoires est de l’ordre de l’exception, mais pour le moment, quel serait votre meilleur souvenir lié à la musique ?

Je commence à peine ma carrière mais j’ai déjà des souvenirs grandioses plein la tête. Je ne pourrai choisir entre mon premier Olympia en première partie de Feder, mon premier slam aux vieilles charrues, l’accueil du public au Fnac Live, ma rencontre avec Témé Tan sur une tournée en Chine, et encore beaucoup. Mais je dirais que la sortie de mon album Toï Toï le 24 janvier dernier est quelque chose de très marquant. C’est une sorte de renaissance. 

Avant de vous retrouver le 14 février prochain, avez-vous quelque chose à dire à votre public ?

Merci de me faire exister, de venir au concert, de soutenir Toï Toï… C’est grâce au public qui me soutient chaque jour que je continue d’avancer. La force qu’ils me donnent est très précieuse. J’espère qu’ils seront émus et fiers de me voir performer aux victoires le 14 février ! 

Je nous souhaite à tous un gros Toï Toï !


Margaux Mouy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *