Avant 2021, la rédaction vous fait part d’un dernier top. Pas des moindres ! Il s’agit en effet du top 10 des meilleurs albums 2020. Malgré cette année un peu chaotique, les artistes nous ont réconforté avec des albums tous plus géniaux les uns que les autres. On vous laisse découvrir nos favoris !

NEPAL – Adios Bahamas

Comme un tout dernier adieu, l’entourage de Népal avait pris la décision de sortir son premier album Adios Bahamas. Un projet qu’il avait bel et bien fini de son vivant. Tragiquement décédé le 9 Novembre 2019, cet artiste torturé ne nous a pas quitté sans laisser une trace indélébile sur le rap français. Adios Bahamas est une véritable leçon de vie. Dans une époque où l’on cherche tous à acquérir le nouvel iPhone à la mode et toucher le jackpot ; Népal nous explique clairement dans cet album que le vrai bonheur ne se trouve pas si loin.

Lucas MARCELLIN

JULIEN DORE – Aimée

4 ans après la sortie de son album &, Julien Doré revient aux devants de la scène avec aimée. C’est à travers cet album au prénom de sa grand-mère que l’artiste nous propose 11 titres uniques. Du réchauffement climatique, à la disparition des espèces en passant par l’urgence humaine et celle des réfugiés sur l’île de Lampedusa, Julien Doré offre un album aux problématiques profondes avec ce ton que nous avons tous, comme çi ces problématiques n’étaient pas si urgentes. Aimée vient nous rappeler à l’ordre, c’est une sorte de cri d’espoir et à la non-résilience. Les textes sensibilisent à leur manière aux problématiques actuelles de nos sociétés. Profondément humaniste, cet album est beau, beau par la sincérité qui en découle. Par la voix des enfants, aux images des animaux que l’on ne pourra peut-être plus voir demain, Aimée est un album qui amène à la réflexion et à l’action.

Stanley TORVIC

DAMSO – Qalf

Damso ce rappeur belge qui s’est fait connaître pour des titres sombres et des univers sinistres change de visage avec Qalf. Celui qui ne « faisait que du sale » (cf. B.#QuedusaalVie – Lithopédion) montre une nouvelle facette de lui. Plus qu’un simple album, Qalf est surtout une invitation à voyager ! Tout d’abord par un voyage vers ses terres d’origines en Afrique et plus précisément à Kinshasa au Congo. C’est ici qu’il est né et où il a célébré la sortie de son album, près de sa famille. Cependant, ce n’est pas une raison pour délaisser le Damso des précédents albums, kickeur et sombre. Avec des titres comme « Life Life » ou le très bon featuring avec Hamza : « BXL ZOO », les fans ont pu retrouver le temps d’un instant le rappeur de Batterie Faible, son premier album.

Lucas MARCELLIN

LAYLOW – Trinity

Nous ne pouvions pas faire notre top album de l’année sans citer Trinity. Avec ce nouvel opus, Laylow a (enfin) eu l’attention qu’il méritait. Les morceaux, le storytelling, la DA autour du projet… tout est parfait, chaque détail a été réfléchi, et on apprécie le projet du début à la fin. Laylow a encore pris notre cœur et l’a brisé en miette, mais après tout, c’est pour ça qu’on l’aime.

Margaux THERON DESNOS

HERVE – HYPER

Rencontré sur la scène du MaMA Festival & Convention, Hervé depuis nous parle avec sa patte, sa singularité et son authenticité. Depuis la cuisine de sa Bretagne natale, l’artiste sait rassembler les âmes par sa simplicité. HYPER est une ode à la liberté et à l’amour. Hervé nous donne envie de danser, de nous libérer par la musique et la danse. C’est une musique qui appelle au rassemblement, aux contacts et à l’échange. De la petite à la grande scène, Hervé reste le même et son album, son premier opus est plus qu’un succès. Hervé reste fidèle à son identité tout en arrivant à proposer encore un peu plus de lui.

>>”Le MaMA Festival ou the place to be” à retrouver ici<<

Stanley TORVIC

LOUS AND THE YAKUZA – Gore

Lous and the Yakuza, c’est la révélation belge de l’année ! Révélée avec son titre « Dilemme » en 2019, elle sort en 2020 son premier album. Gore est un recueil de dix titres doux, mais qui s’oppose avec des paroles profondes. Elle nous transmet sa sensibilité à travers ses mélodies et ses paroles, et son univers bien à elle est ancré dans l’album. La jeune femme de 24 ans s’installe largement sur la scène francophone et elle ne compte pas partir de si tôt !

Zoé PASDELOUP

AYA NAKAMURA – AYA

AYA, trois lettres, quinze titres pour 42 minutes d’écoute, c’est le nouvel album de Aya Nakamura, l’artiste française la plus écoutée dans le monde. Un album bien a elle nous amenant dans un côtoiement de rythmes latinos, afros et caribéens. La nouvelle princesse de la pop nous offre un album plein de sentiments dont on ne se lasse pas !

Margaux TORVIC

MEDINE – Grand Médine

En novembre 2020, Medine nous a fait cadeau d’un album ravageur, Grand Medine. On peut y découvrir beaucoup d’invités d’univers différents. Composé de 17 titres, l’artiste nous fait passer des messages forts et d’actualité tel que la condition des Ouïgours en Chine.
Cette année, Medine a dépassé nos espérances en nous livrant un album rempli d’émotions.

“Je suis à l’Ouest Park, encore et encore” >> à retrouvez ici.

Valentine AUBRY

LADY GAGA – Chromatica

La reine de la pop frappe encore. Même 12 ans après le début de sa carrière, Lady Gaga arrive à innover et nous proposer un album complétement différent des précédents. Un réel album dancefloor, Lady Gaga nous a taillé un album parfaitement préparé pour remplir les stades du monde entier. En surfant sur les univers pop et électro, l’artiste la plus récompensée de cette année 2020, s’offre une énième fois une vague d’acclamations. Dernièrement en résidence à Las Vegas pour près de 50 dates, l’artiste s’apprête à s’offrir une tournée internationale de 6 dates uniquement et passera par la capitale française pour ouvrir le « Chromatica Ball Tour ».

Stanley TORVIC

ANDY LUIDJE – Vous et Moi

On vous en avez déjà parlé à sa sortie (“Andy Luidje, Vous & Moi, son premier album” >> à retrouver ici) et on n’a pu s’empêcher de le placer dans notre top 10. Le 21 août, l’artiste sortait son premier album très prometteur. Entre un mélange de rap, de R’n’B, et de pop, Andy Luidje nous plonge dans son univers et la complexité des relations humaines. 10 titres pour aborder les thèmes du quotidien d’une manière qui lui est propre. On ne peut plus s’en passer !

Margaux TORVIC

credit photo : Andy Luidje : @noemielact // Népal : @lucasmatichard


YOUR MAGAZINE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *