Rabudôru, poupée d'amour d'Olivier Lopez

Malgré l’annonce d’un second confinement, prononcé par le président Emmanuel Macron, les acteurs de la vie culturelle sont contraint de s’interrompre une nouvelle fois.

En fermant les portes des salles de concert, de théâtre, de cinéma, ainsi que les musées et les librairies le 30 Octobre dernier pour faire face à une second vague d’épidémie, l’art n’a pas dit son dernier mot. Rien ne l’arrête, il s’adapte et innove en permanence, tant bien que mal pour atteindre son public et apporter un peu de joie et de légèreté dans notre quotidien actuel anxiogène, submergé d’infos lourdes véhiculées par les chaines télés, médias internet etc…

De multiples initiatives louables émergent telles que Arte Concert Festival 2020 qui aura lieu finalement en ligne du 13 au 15 Octobre sur les réseaux sociaux et le site d’ARTE Concert ainsi ceux de La Gaité Lyrique. Avec entre autres au programme, Sébastien Tellier, Yelle et London Grammar.

Dans cette même dynamique, la Comédie de Caen, une salle de théâtre Normand, a décidé de faire vivre le théâtre coûte que coûte et ouvre ses portes mais de façon digitale. Elle nous propose pendant le mois de novembre d’assister gratuitement et en ligne à plusieurs représentations de pièces de théâtre.

Du 12 au 14 novembre venez découvrir à 21h, Rabudôru, poupée d’amour, écrit et mis en scène par Olivier Lopez et le 16 et 21 novembre à 21h, Portrait de Raoul, écrit par Philippe Minyana et mis en scène par Marcial Di Fonzo Bo. Ces deux programmations seront retransmises en direct via le site de la Comédie de Caen. Elles seront également disponibles en live sur la page Facebook du Théâtre.

Plus qu’une simple représentation en ligne et en direct, c’est aussi une invitation à découvrir la Comédie de Caen et sa programmation. De bons moments artistiques à ne pas manquer.


Léo LAMOUR

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *