Le temps d’un concert, Parov Stelar et ses musiciens ont posé leurs instruments au Zénith de Paris.

Années 20, années 50, puis années 80. C’est un saut dans le temps musical que nous a offert Parov Stelar lors de son concert au Zénith de Paris le 28 novembre dernier. Accompagné sur scène, de trompettiste, de saxophoniste, de tromboniste et de deux chanteurs, le DJ autrichien a joué pendant plus d’une heure ses grands classiques. Que l’on connaisse l’artiste ou non, ses morceaux, eux, ont un son familier pour tous.

Toutes les générations se croisent dans la fosse du concert, se joignant pour danser sur les chansons du DJ. La musique est mise à l’honneur durant tout le set, pour notre plus grand plaisir. Les musiciens enchainent les court solo avec leurs instruments. C’est un changement de registre total, puisque la veille, nous étions au concert de Zed Yun Pavarotti. Cependant, c’est vraiment très agréable, et ça change de ce que l’on a l’habitude de voir en concert en général.

Les sonorités jazz se mêlent aux accents électro que Parov Stelar propulsent dans le Zénith, les tableaux passent, les uns après les autres, et nous, public, il nous suffit de fermer les yeux un instant pour voyager dans une autre époque, un autre décor.

©Crédits photo Mark Unterberger


Margaux THERON DESNOS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *