Après “Goliath” un premier titre percutant ayant marqué son grand retour, WOODKID a sorti ce vendredi “Pale Yellow”, dans lequel il s’interroge quant à la réaction à l’addiction.

Et c’est tout bonnement réussi, enfin comme d’habitude. De sa voix grave et suave, l’artiste français nous envoûte une nouvelle fois. Il sublime ce dur sujet qu’est l’addiction tout en y ajoutant ses sonorités brutes dont il a le secret.

Si Goliath, mon premier single, invoque le gigantesque, le titanesque, “Pale Yellow” parle de la marche intérieur, du monstre intime. La chanson évoque la chimie de l’addiction, et la volonté et l’espoir de résilience, de guérison.

Nous avions déjà aimé “Goliath”, et “Pale Yellow” est tout aussi appréciable. On attend qu’une seule chose : d’autres morceaux ! Et bonne nouvelle, Woodkid sera présent au festival Ouest Park en octobre prochain 🙂


Margaux THERON DESNOS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *